Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Defendre les animaux ce n'est pas facile ni amusant ! Vous serez souvent fatigué d'être incompris, de répéter souvent les mêmes choses, de côtoyer chaque jours la souffrance, ressentir de l'impuissance. Mais il ne faut jamais abandonner! Vous êtes leur seule voix. Et si vous pouvez sauver ne serait-ce qu'une vie, alors vous avez gagné !

08 Dec

Péritonite Infectieuse Féline (PIF)

Publié par Doline  - Catégories :  #Animaux de compagnies

Je n'avais aucune connaissance de cette maladie. Jamais entendu son nom... Rien.

Je l'ai connu lorsqu'elle à emporté mon chat le 3 decembre 2012. J'ai décidé de faire des recherches, de comprendre, mais aussi de faire connaitre cette maladie, incurable, qui a emmené a une vitesse incroyable mon chat Kovu.

Il y a deux sortes de PIF :

- La PIF Humide (avec épanchement)

- La PIF sèche (sans épanchement).

Je parlerai ici uniquement de la PIF humide, car c'est celle là que mon chat à contracter. C'est aussi la plus virulente.

 

La Péritonite Infectieuse Féline, porte un nom ambigu; Il ne s'agit pas d'une inflammation du péritoine (paroi de l'abdomen) mais en réalité c'est une angéite (inflammation des vaisseaux sanguins).

Son origine est peu claire, la recherche permet de penser qu'elle serait due à la mutation du Coronavirus. Le virus, seul, n'est pas dangereux en lui-même. 95% des chats naissent avec. Mais c'est lorsque le coronavirus mite qu'il devient mortel. Il envahit et se reproduit dans les globules blancs. C'est la transformation en PIF.

 

Qu'est ce que le Coronavirus? 

Un chat  atteint du coronavirus n'est en aucun cas malade. Il vit de manière tout à fait normal et n'est sujet à aucun trouble durant son existence. Pardois, il arrive que le chat ai quelques perturbations digestives (diarrhées, vomissements, perte d'appetit...) petites choses facilement soignables. Ces symptomes arrivent lorsque le taux de coronavirus est anormalment élevé.

 

Comment et pourquoi mute t'il?

La PIF se declare lorsque l'organisme du chat réagit mal à une infection par le coronavirus. Les facteurs prédisposant sont :

- Le stress : le plus important (changement de lieu, de propriétaire, voyage...)

- L'Age : Tout les chats peuvent tomber malade. Cependant, les chatons et jeune chats (jusque 3 ans), ainsi que les chats agés (+ de 10 ans) sont plus prédisposer à cette maladie.

- Le mode de vie : Les chats vivant en communauté (refuge, élevage, magasin...) sont plus souvent touchés.

- L'infection par d'autres virus : FIV, FelV, calicivirus herpès, favoriseraient la multiplication du coronavirus.

En ce qui concerne mon chat, le 28 octobre je l'ai emmené d'urgence chez le vétérinaire, il avait le calicivirus herpes (coryza). Pourquoi à t'il contracter le coryza? mystère. Bien qu'il ai guerri rapidement, je pense que le coryza l'avait terriblement affaiblie. Il a eu du mal a s'en remettre. Le 5 Novembre, soit une semaine aprés le coriza, il a fait une diarrhée, qui a durée 2 jours.... Diarrhéée passagère, ais-je pensée...

 

Les symptomes?

Le virus se multiplie dans le tube digestif du chat. Il peut parfois provoquer une diarrhée, mais aussi se développer sans induire aucun symptomes.

Si le chat est dèjà affaiblie pour certaines raisons vu plus-haut. La situation se complique lorsque le coronavirus mute et se transforme en un virus capable de tout disséminer dans l'organisme et y provoquer de grave disfonctionnement.

Les symptomes sont : anorexie, amaigrissement, manque d'appetit, gonflement soudain de l'abdomen, presence de voile (comme une brume dans l'oeil)... Et bien d'autres.... perte d'equilibre, personnalité changeante...

Pour mon chat kovu, il a commencé à mangé moins, à ce désinteresser de la nourriture. Pourtant lorsque je remplissais les gamelles il venait, lorsque je donner à boire aussi.... mais il ne manger pas, ne buver pas. Par la suite il ne venait plus. J'ai cru a une rechute de coriza, car il avait le même comportement. Avec les conseils du vétérinaire, ont a recommencer le traitement coriza...

La plupart des chats, sont simplements atteints par l'infection (corona virus) pendant un ou deux mois, puis rpduisent une reaction immunitaire, qui leur permet d'éliminer le virus et de vivre toutes leur vie sans problème. Malheureusement, pour des raisons inconnues, cartains chats n'arrivent pas à ce debarrasser de l'infection. Les plus malchanceux d'entre eux contractent la PIF. Et mon bébé Kovu en faisait partie.

 

La forme humide de la PIF.

il s'agit de la forme aigue de la maladie, dans laquelle de nombreux vaisseaux sanguins sont gravements atteints et laissent échapper du liquide dans l'abdomen ou dans la vacité thoracique (poitrine). Lorsque les vaisseaux sanguins de l'abdomen sont affectés, le ventre du chat gonfle à cause de l'épenchement de liquide. Quand les vaisseaux sanguins du thorax sont atteints, le liquide se repend dans la poitrine, empêchant les poumons de se gonfler : Le chat manifeste alors des difficultés à respirer.

J'ai vu le ventre de mon chat gonflé d'un coup. Samedi 1er decembre au matin sont etats n'avais pas empirer. Je rentre du soir et il avait un gros ventre, je l'ai emmener en plaine nuit chez le vétérinaire d'urgence. Il lui a fait 2 injections en me disant qu'il n'y avait que ça qu'il pouvait faire. Il m'a dit que grace aux ijections il devrait remanger et aller mieux. Je devais dès lundi l'emmener faire des prises de sangs. Le vétérinaire m'a poser un tas de questions, m'a parler du FIV (sida du chat), épenchement, PIF..... Sa resonner dans ma tête, et j'ai poser la question. : "Donc vous êtes entrain de me dire que ses jours sont comptés?". Il m'a repondu qu'il fallait attendre la prise de sang. Je suis rentrée chez moi en larmes, ne réalisant pas, ne comprenant pas ce qu'il ce passer. Du lendemain, j'ai fait des recherches, et j'ai compris que c'était mon dernier jours avec mon chat. Qu'il allait passer sa dernière nuit à la maison.

 

Traitement

Il n'existe aucun vaccin en France. Il existe des traitements, l'utilisation de corticoides peut-etre pratiqués. l'Interféron également. Mais ce ne sont que des traitements palliatif. La PIF est mortelle chez 100% des chats malades. On peut donc donner ces traitements, mais si le chat parait souffrir à n'importe quel stade du traitement, il faudra recourir à l'euthanasie. Malheureusement, les traitements donner aux chats atteints de la PIF ne prolonge leurs vies que de quelques jours à quelques semaines.

Les injections que Kovu a eux par le vétérinaire d'urgence n'on absolument pas marcher ! 

Du lundi, 8h30 j'ammène Kovu chez mon vétérinaire habituel. Elle croyait le revoir pour son coriza. Je l'arrête et lui dit que ce n'est pas le coriza et que je sais trés bien ce qu'il va ce passer. J'ai une excellente vétérinaire, qui m'a parler exactement des traitements et des resultas. "Si ont essaie les traitements, votre chat restera à la clinique, perfusé, et peu partir à tout moment".

Il ne souffrait pas encore, puisque le liquide n'était pas encore arrivée dans les voies respiratoire, mais ça commencé. Il était trés maigre, trés déshydrater , avec un debut de jaunisse, sa temperature était trés basse.... Vous l'avez compris, mon chat est parti lundi 3 decembre a 9h00.

C'est une enorme dechirure. Mes animaux sont une part de moi. En partant, c'est une partie de moi qui c'est déchirer. Il n'y avait rien a faire.

Il faut savoir que la PIF est une infection difficile à diagnistiquer, dans la mesure où de nombreuses autres maladies se caractérisent par des signes clinique trés semblables.

Le fait de faire des recherches, et enfin d'écrire cet article, m'a aider a mieu comprendre la maladie. Bien qu'il reste des zones de mystères, des choses auquel je n'ai pas trouver de reponse ! 

Je ne suis pas remise du depart de mon chat, j'ai extrémement mal, le fait d'écrire et de partager avec vous m'a aider à accepter. C'est un coup du sort, un coup de malchance qui vous laisse dans le flou. 

J'espère avoir pu repondre au question que vous vous posez sur cette maladie. 

R.I.P Mon bébé Kovu.

kovu

Commenter cet article

floriane 26/06/2017 16:26

Merci à toi pour cet artcile détaillé, mon petit chat Gimli est atteint de cette maladie, elle a été diagnostiqué il y a 1 mois ... il recoit des soins paliatifs... c'est très difficile à surmonter comme épreuve quand on sait que son petit bout de chou va bientôt partir dans l'au-dela ....

marie 07/06/2017 11:54

Merci pour votre article très clair, qui me permet d'identifier les causes de la mort brutal de mon chat, hier.

You 16/10/2014 10:41

Mon amie et moi venont de perdre notre petit Loustic tout juste agé de 7 mois... Un ange partit trop tôt qui s est battu jusqu au bout...

microsoft outlook emails 06/06/2014 11:43

It is really important to take care of the pets. This is the first time I am reading about Feline Infectious Peritonitis which commonly affects cats. Anyway, I am glad that I could know about FIP in detail from you post. I will share this with my friends. Thanks.

dominique 26/11/2013 11:26


bonjour je viens de lire votre message d'explication sur la pif et votre message sur l'amour que vous avierez pour votre chat j'ai pleure car j'ai deja perdu des chats de pif j'en ai beaucoup
chez moi et en collectivite .....a chaque fois je me dis que ce n'est pas ca mais cette salete de virus mutant est plus fort vous avez super bien explique la maladie commeje l'explique  a
tous ceux qui ne connaissent pas je vais perdre d'ici quelques jours baltazar pauvre chat jete a la rue comme tant d'autres et comme la plupart de ceux que j'ai il avait le sida et c'est pourquoi
la pif a raison de lui il a plus ou mois 7ans et meritait de vivre heureux plus longtemps que ca j'espere que vous lirez mon message car je n'ai pas de site je vous embrasse et vous remercie pour
ce bel article et kovu etait magnifique il est maintenant une de nos etoiles dans le ciel comme baltazar le sera bientot

Doline 15/12/2013 13:50



Bonjour Dominique,


Merci infiniment pour votre commentaire qui me touche beaucoup.


La PIF fait d'énorme ravage. Grace a cet article et à tous les témoignages je me rend compte qu'elle est fréquante et pas si rare qu'on le dit. 


J'espère qu'elle sera un jour connu et bien diagnistiqué par les vétérinaires. Car beaucoup ne savent pas....... J'espère aussi qu'un remède sera trouvé. Je continue à me renseigner malgré tout,
à voir si ça avance.


Merci de votre visite, merci de m'avoir lu.


Et grosse pensée à votre Baltazar.


Amitiée



À propos

Defendre les animaux ce n'est pas facile ni amusant ! Vous serez souvent fatigué d'être incompris, de répéter souvent les mêmes choses, de côtoyer chaque jours la souffrance, ressentir de l'impuissance. Mais il ne faut jamais abandonner! Vous êtes leur seule voix. Et si vous pouvez sauver ne serait-ce qu'une vie, alors vous avez gagné !