Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Defendre les animaux ce n'est pas facile ni amusant ! Vous serez souvent fatigué d'être incompris, de répéter souvent les mêmes choses, de côtoyer chaque jours la souffrance, ressentir de l'impuissance. Mais il ne faut jamais abandonner! Vous êtes leur seule voix. Et si vous pouvez sauver ne serait-ce qu'une vie, alors vous avez gagné !

24 Feb

La meilleure alliée de la torture est l’indifférence !

Publié par Doline  - Catégories :  #Animaux de fermes

h-20-2670436-1325240975.jpgTendis que l'actualité pointe du doiht les pratiques en vigueur dans les abattoirs français. La polémique ne doit pas faire oublier la souffrance des animaux.

Relancés par la diffusuion d'un reportage sur France é le 16 Février 2012, le thème du mode d'abattage des animaux réservés à notre consommation fait irruption dans le debat politique et dechaine les passions.

En 1962, Brigitte Bardot à été la première à dénoncé l'égorgement des bêtes, sacrifiées en toute conscience et dans une souffrance extrême. C'était sur le plateau de "5 colonne à la Une". Et deja, à cette époque cette emission avait créée un véritable electrochoc, tout comme le reportage de France 2 50 ans plus tard.

Je tiens a faire une petite mise au point car ont entend tout et n'importe quoi.

Les bovins égorgés, peuvent mettre jusqu'a 14 minutes avant de perdre conscience, 14 minutes d'agonie et de souffrance inhumaine. abattage-rituel.JPG

Une enquête de l'association One Voice, montre l'activité de cinq abattoirs dans lequels les animaux étaient tués sans étourdissement préalable pour fournir de la viande aux boucheries halal, ils ont ainsi mis en évidence un certain nombre de dysfonctionnement : 

- Le rite halal n'était pratiqement jamais respecté

- La souffrance des animaux était particulièrement terrible.

La violence et la brutalité des agents chargés d'égorger les animaux était non seulement en contradiction avec les préceptes religieux, elle était inhumaine.

3049330519 1 3 qdbBoAAFOn ne peut pas accepter, dans un pays laïque, que soit imposée à tous les concommateurs une viande provenant d'abattages religieux, alors que la loi française, républicaine, impose l'étourdissement des bêtes depuis 40 ans.

Ce n'est pas un combat contre les cultes, juste contre la souffrance animale. La discrimination s'éxerce à l'encontre de tous les autres consommateurs qui eux, sont trompés et volontairement laissés dans l'ignorence.

Nous sommes soit disant "civilisé", la barbarie c'était au temps du moyen ages. Mais de nos jours, je me demande si nouis avons vraiment évolué.

Certe l'Homme est omnivore, mais nous pouvons manger de la viande dans le respect de l'animal.

Au dela de toute polémique, la souffrance des animaux égorgés en ces lieux est bien réelle. Au dela des chiffres que l'on peut lire partout dans les media, au dela de toute polémique, la souffrance des animaux égorgés en ces lieux est bien réelle. art_90220.jpg

Ce lien  montre l'abattage de Gaspard, un jeune veau trop petit pour le système de contention illustre biens les differents aspects.

Et celui-ci la réalité des abattages Rituel.

Il y a aussi les pulets ébouillantés vivants, les moutons à moitié égorgés qui essayent de s'enfuir, un veau se vidant lentement de son sang.........

 

Je dois dire que tout ce remus ménage est bien pour la remise en question de l'étourdissement. Proche des éléctions présidentielles.........

J'espère qu'il feras bouger les choses aussi bien pour le mode d'abattage mais aussi pour tous les autres thème concernant les animaux. Oui a une totales transparence sur le mode d'abattage des animaux, oui a un étiquetage clair. ILS ONT DROIT AU RESPECT! 

portrait_veau_photo_2.jpg mouton-otago-blog.jpg

 

 

Commenter cet article

carcolac 02/03/2012 20:05


L'horreur est, malheureusement, "humaine". C'est à pleurer, ces pratiques.


La honte !

À propos

Defendre les animaux ce n'est pas facile ni amusant ! Vous serez souvent fatigué d'être incompris, de répéter souvent les mêmes choses, de côtoyer chaque jours la souffrance, ressentir de l'impuissance. Mais il ne faut jamais abandonner! Vous êtes leur seule voix. Et si vous pouvez sauver ne serait-ce qu'une vie, alors vous avez gagné !